9782363924223

Paru le:  26-03-2021

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-422-3

Ean:  9782363924223

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
296 pages

Genre:  Sciences Humaines et Sociales

Thème:  Scienceshumaines

Thèmes associés: 

0517LEO-LV-SCC.4dC

Smart city, le catastrophisme

Penser le pire et agir pour le meilleur

Régulièrement les processus évolutifs associent deux réactions opposées et associées : destruction reconstruction. Rien n’est plus expliqué que ce qui est incompréhensible. On voit bien que tout le monde meurt, mais on ignore pourquoi.

Photo-Laurence-Vanin-NB

Auteurs (sous la Dir. de Boris Cyrulnik): Pierre Bordeaux (Stratégie urbaine), Gilles Maignant (géographie), Franck Cosson (philosophie), Bjarne Melkevik (droit), Giovanni Fusco (géographie), Claude Obadia (philosophie), Jean-Michel Galy (littérature), Pascal Staccini (Médecin, Informatique médicale), Pierre Lemarquis (neurologie), Stéphanie Godier (astrophysique), Jérôme Magail (anthropologie), Florence Tressols (Architecture), Béatrice Gisclard (Design) Johnny Douvinet (Géographie) Gilles Martin (Gestion de crise), Laurence Vanin (philosophie).

L’époque contemporaine est devenue familière de catastrophes naturelles ou industrielles de grande ampleur devenues, par la médiation d’images spectaculaires, de véritables évènements attisant parfois une curiosité qui, à peu de frais, considère le spectacle lointain de la désolation et du malheur. Lorsque les catastrophes sont observables de l’extérieur, elles peuvent être suivies au plus près de leur évolution et faire l’objet de descriptions, d’évaluations et de mesures. Elles appartiennent alors à la catégorie des «catastrophes-objets». Différente, cependant, est la catastrophe vécue, qui – lorsqu’il échappe à la dévastation – affecte l’être humain en profondeur et transforme les repères de l’existence.

L’évolution écologique, celle des plantes, des animaux et des hommes se fait par sauts, par catastrophes. Quand une étoile s’éteint, le désastre allégorise la fin d’un univers. Pas de résilience possible. Mais quand une coupure fracasse le monde vivant, les morceaux dispersés peuvent se réagencer. On peut reprendre vie dès que l’esprit symbolise. Mais ce sera une autre flore, une autre faune, une autre manière de le monde, comme le définit la résilience.