CollectionsIntroduction à la philosophie des sciences d’Émile Meyerson
0384LEO-LM-SAT-1DC

Paru le:  30-10-2018

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-288-5

Ean:  9782363922885

Prix:  16 €

Caractéristiques: 
238 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

0384LEO-LM-SAT-4DC

Le Suaire arraché aux ténèbres

« Et vous, qui dites‑vous que je suis? »

Louis-MAISONNEUVE-NB

Louis Maisonneuve   Journaliste, il est notamment l’auteur de «Notre Père qui n’êtes pas aux cieux», préfacé par Albert Jacquard. Il a créé et anime plusieurs cercles de réflexion à la convergence de science et conscience, parrainés par l’Abbé Pierre, Pierre-Gilles de Gennes, Hubert Reeves ou Albert Jacquard.

Charles Delhez   Prêtre jésuite, il est l’auteur de nombreux ouvrages (Éditions Fidélité, Mame, Cerf, Salvator). Il enseigne la science religieuse à la Faculté de médecine et de pharmacie de Namur. Il tient la rubrique religion du quotidien La libre Belgique. Il a animé plusieurs émissions religieuses  sur France 2 et la RTB.

Qui est Jésus de Nazareth? Voilà une interrogation qui traverse les vingt siècles de christianisme. En Occident, chacun est invité à y répondre, car son message a profondément marqué notre culture. Cette question est d’ailleurs au cœur de l’Évangile : « Et vous, qui dites vous que je suis? » (Matthieu 16, 15). Une question rédemptrice, dirait Laurence Freeman dans son livre Jésus, le maître intérieur1. Pour y répondre, nous avons quatre livrets, appelés évangiles, dont les différences convainquent plus qu’elles n’éloignent de ce personnage (dont nul ne met plus en doute l’existence, sauf de très rares exceptions). Je suis en effet de plus en plus sensible au fait qu’il existe des « contradictions» entre ces quatre textes. Ce n’est pas une faiblesse, mais une chance.

Jésus-Christ, personnage historique universellement connu. Connu, vraiment ? Et si la tradition chrétienne s’était en partie fourvoyée sur la nature du Christ et l’interprétation de son message… Des spécialistes, chrétiens agnostiques ou juifs, ont entrepris depuis plus d’un siècle de reconsidérer le Nouveau Testament guidés par la raison critique et non par les dogmes. «La contemplation de la vérité, rappelait Jean-Paul II, a besoin des deux ailes de la foi et de la raison ». Leur recherche a révélé une histoire et une prédication différant assez largement des Credo de la tradition. Le Suaire arraché aux ténèbres expose au lecteur curieux de vérité une synthèse de cette inestimable recherche critique, restée à peu près inconnue du public. En surgit un Jésus crédible, messager d’une philosophie à la portée d’une humanité consciente de son destin. Correctement interprété, ce message ouvre sur une terre pleine d’allégresse. Il appelle à la joie de vivre avec puissance, suivant le chemin d’un Christ sans doute plus homme que Dieu.