CollectionsLe visage sublimé
0341LEO-FBORSC-LVS.1dC-06-05-17

Paru le:  24-09-2017

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-245-8

Ean:  9782363922458

Prix:  24 €

Caractéristiques: 
pages

Genre:  Philosophie

Thème:  Philosophie

Thèmes associés: 

0341LEO-FBORSC-LVS.4dC-06-05-17

Le visage sublimé

De chair et d’âme

Le maintien des expressions faciales et les résultats au naturel donnent à cette médecine en plein essor, une orientation nouvelle et plus respectable.

Ondine-braccini-stephanie-NB

Dr. Frédéric Braccini : Docteur en médecine, Chirurgien de la Face et du Cou à NICE. Expert international en médecine et chirurgie esthétique de la Face, il est Président de la Société Avancée en Médecine et Chirurgie Esthétique et Plastique (SAMCEP). Membre de plusieurs sociétés savantes, il organise et participe à de nombreux congrès nationaux et internationaux.
Ondine Roman : Professeur d’Histoire de l’Art, après un double cursus en Droit et en Histoire de l’Art. Enseigne dans une École d’Art à Nice. Dispense de nombreuses conférences sur des thèmes allant de la Renaissance à l’Art Contemporain. Auteur de publications sur l’Histoire de l’Art.
Stéphanie Cannatella : Professeur de philosophie après un cursus en Hypokhâgne et khâgne au Lycée Masséna de Nice suivi d’un master de philosophie à l’Université de Nice Sophia Antipolis.

C’est que le visage ne se réduit pas à un aspect simplement phénoménologique, il le transcende pour se concevoir sur le mode de l’épiphanie. Par delà cette forme particulière d’apparition, le visage nous intéresse en ce qu’il se fait témoin de notre identité. Dès lors, les marques de la fuite du temps à laquelle nous assujettit notre condition humaine, n’ont de cesse de nous tourmenter, comme si notre identité s’altérait en même temps que notre apparence. La médecine et la chirurgie esthétique ont bouleversé le contrôle de l’image de soi.

Un ouvrage original qui croise des perspectives historiques, philosophiques et médicales à partir d’un thème générique : le visage. Une étude pluridisciplinaire pour des rapprochements inédits. Se pose tout d’abord la question de sa représentation et de son histoire. Au fil des premiers chapitres, un itinéraire se dessine en forme de galerie d’art de la préhistoire aux portraits du XXème siècle. Puisque seul l’homme a l’honneur d’un visage, on s’interroge ensuite sur ce qu’il révèle ou dissimule de la conscience qu’il abrite car, s’il parle, il se tait.