CollectionsLes Carrefours d'ArianeLes valises du professeur Jeanson
241leo-deb-lvpj1dcqs.jpg

Paru le:  15-04-2015

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-145-1

Ean:  9782363921451

Prix:  25 €

Caractéristiques: 
420 pages

Genre:  Biographie

Thème:  Pensées, Récits, Reportages, Biographies

Thèmes associés: 

241leo-deb-lvpj4dcqs.jpg

Les valises du professeur Jeanson

Au cœur de l’intimité d’un intellectuel engagé qui a été, à une époque, l’un des hommes les plus recherchés de France par la police.

241leo-deb-lvpj-photo-deblanchardas.jpg

Après des études de littérature, de philosophie et politique, Dominique-Emmanuel Blanchard alias DEB écrit une vingtaine de romans et nouvelles et crée une revue littéraire prestigieuse « Au bord de l’eau ».

Francis Jeanson fait partie de ces intellectuels dit « engagés » et dérangeants, et là où on ne les attend pas. Très tôt il rencontre Sartre, devient gérant des « Temps Modernes » où il    « flingue » par une critique au vitriol Camus qui vient d’écrire « L’homme révolté ». Camus ne s’en remet pas. Sa rupture avec Sartre sera définitive. Entré aux éditions du Seuil, il crée la célèbre collection « Ecrivains de Toujours ». C’est maintenant le temps des «événements» puis de la guerre d’Algérie. Jeanson crée en France un réseau de soutien aux indépendantistes algériens du FLN. Ce réseau deviendra célèbre sous le nom « des porteurs de valises ». «Le manifeste des 121» paraît. Jeanson devient l’homme le plus recherché de France par la police. Un procès a lieu en 1960. Sartre apporte son soutien. Jeanson, entré en clandestinité sera condamné par contumace.

A la fois biographie et essai, Les Valises du professeur Jeanson est aussi un récit, qui peut se lire comme un roman. Tout commence à l'hiver 1996 dans une petite maison au bord du bassin d'Arcachon. Un inconnu, directeur d'une revue littéraire confidentielle vient, en vue d'un bref article, rencontrer Francis Jeanson qui a alors 74 ans. Commence une relation qui durera 15 ans… Francis Jeanson, pourtant peu enclin à se souvenir, se raconte à l'auteur découvre qui ne savait pas grand-chose de cet homme « qui a été un proche de Sartre ». Et qu'il y a « du grain à moudre ».Il est donc question de Sartre dans ce livre, mais aussi de Camus, de la guerre d'Algérie, du FLN, « des porteurs de valises », de Godard, de Malraux, de la maison de la culture de Chalon-sur-Saône, de la psychiatrie, de la citoyenneté, de la Bosnie. Mais aussi, des femmes, de l'amour, du temps… Puis, viendra le temps où Francis Jeanson, fatigué, malade, écrasé de douleur par la mort de celle qui a été sa compagne pendant un demi-siècle se battra pour survivre. L'auteur, pendant près de deux ans, passera le week-end seul avec lui dans la petite maison du Bassin. Ainsi le lecteur se trouve-t-il au coeur de l'intimité d'un intellectuel engagé qui a été, à une époque, l'un des hommes les plus recherchés de France par la police. Le livre raconte aussi cela : cette lente et courageuse descente vers la mort d'un être que l'on ne pensait que croiser et qui, pour finir, devient un ami pour l'éternité.