0604LEO-ND-SEIRI.1DC

Paru le:  20-08-2023

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-307-3

Ean:  9782363923073

Prix:  25 €

Caractéristiques: 
216 pages

Genre:  Essai

Thème:  Philosophie

Thèmes associés: 

0604LEO-ND-SEIRI-4DC

Simondon et l’idée de raison interculturelle

Deux n’est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n’est pas cassé

Est philosophe de formation, et Docteur en Sciences de l’éducation. Il a créé et dirige la collection Etudes simondoniennes aux Éditions Dittmar depuis 2013. Il est l’auteur de deux ouvrages, dont Une autre subjectivité. Etude sur la philosophie de Gilbert Simondon et Phénoménologie et individuation: la vie du corps, et a publié plusieurs articles sur la pensée de Simondon.

L’individu, depuis le retour de l’acteur diagnostiqué par A. Touraine, apparaît de plus en plus comme la condition nécessaire de l’identité et de sa compréhension herméneutique ou généalogique, pourrait-on dire - au sens foucaldien d’une herméneutique du sujet, et de l’individuation comme le concept régulateur ou l’Idée permettant de saisir les phénomènes de la pluralité comme relevant d’un processus de construction de la personnalité, ce que montrent notamment les travaux de l’anthropologie psychologique : la notion de culture serait en ce sens, non plus prise dans son sens monolithique ou exclusif, mais comprise dans son sens de « culturalité » qui prend acte des phénomènes d’emprunts et de variations, selon une approche situationnelle et complémentariste.

Dans un article récent, Janie Pélabay («Jürgen Habermas et Charles Taylor : jugement interculturel et critique de la tradition») analysait la genèse du jugement interculturel en le confrontant à deux traditions de pensée distinctes, l’une portée par Ch. Taylor, et l’autre par J. Habermas.Dans un article récent, Janie Pélabay («Jürgen Habermas et Charles Taylor : jugement interculturel et critique de la tradition») analysait la genèse du jugement interculturel en le confrontant à deux traditions de pensée distinctes, l’une portée par Ch. Taylor, et l’autre par J. Habermas.