Littérature générale

200LEO-PP-CdA-1DC

Paru le:  15-06-2014

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-104-8

Ean:  9782363921048

Prix:  20 €

Caractéristiques: 
405 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

Préface :
Christian Lothion

200LEO-PP-CdA-4DC

Coke d'Azur

Un jour les fantômes viendront sonner à ta porte et tu seras obligé de les suivre et tu te retrouveras seul face à toutes les saloperies que tu as faites.

Pierre Pouchairet, 56 ans, ancien commandant fonctionnel de la police nationale, est aujourd'hui à la retraite et réside à Naplouse (Territoires palestiniens). Sorti de l'école des inspecteurs de la police nationale de Cannes-Ecluse en 1980, il a accompli sa carrière en police judiciaire, notamment au groupe criminel de la PJ de Versailles, puis à Nice en 1987 où il a été chef d'un groupe de lutte contre le trafic de stupéfiants.
Christian Lothion, directeur central de la Police Judiciaire (DCPJ) de 2008 à 2013 a été chef du groupe de répression du banditisme puis directeur adjoint de la Police Judiciaire à Nice.

Nathalie claqua violemment la portière de la voiture qui venait de la déposer quartier de l’Arena à Nice. Elle cracha par terre, jeta le Kleenex sale qu’elle avait à la main et n’eut aucun regard pour le véhicule immatriculé en région parisienne qui s’éloignait déjà. Encore 20 euros de gagnés! Elle avait maintenant suffisamment pour assurer sa prochaine dose d’héroïne. Trois mois qu’elle en était réduite à tailler des pipes pour donner à son corps l’énergie de vivre, ou plutôt de survivre, sans être gagnée par le manque. Après s’être redonné un peu d’allure, elle fouilla dans son sac, récupéra son téléphone et brancha son casque d’écoute.

L’enlèvement soudain d’un parrain niçois provoque l’émoi des siens et bouscule l’enquête de la PJ dont il était la cible... Personne n’en sortira indemne. «Coke d’Azur» est un roman noir dont l’écriture visuelle rappelle l’esprit de la série policière «Engrenages». Il entraîne à un rythme haletant le lecteur dans la réalité du travail quotidien d’un groupe d’enquête de la PJ de Nice. Cette fiction basée en grande partie sur des souvenirs de l’auteur frôle souvent le témoignage, tant flics et voyous collent à la réalité et à l’esprit de la région. Il est fait une grande place aux relations entre policiers et informateurs. Le texte décrit dans le détail les agissements «borderline» auxquels sacrifient, parfois au péril de leur carrière, les flics de terrain et on pense souvent à des affaires ayant fait dernièrement la une de la presse.

Littérature généraleArnaud Giovaninetti