Essais littéraires

0588LEO-FD-ECE-1DC

Paru le:  30-06-2022

Editeur:  Les éditions Ovadia

Isbn:  978-2-36392-493-3

Ean:  9782363924933

Prix:  25 €

Caractéristiques: 
368 pages

Genre:  Essai politique

Thème:  Essais

Thèmes associés: 

0588LEO-FD-ECE-4DC

L’Ecologisme contre l’Etat

Le défi de la démocratie directe

Le mouvement des Gilets jaunes aura un jour son histoire ; il a déjà son sens, sa profondeur historique.

Frédéric Dufoing est né à Liège en 1973. Il est philosophe et politologue de formation. Il est l’auteur de L’Ecologie radicale (2012) et Vers un écologisme chrétien. De Lanza del Vasto au pape François (2017). Il a aussi collaboré à Faut-il se libérer du libéralisme ? (2016), à Ecologia economia. Una alleanza im/possibile (2020) et à l’Abécédaire du souverainisme (2020), ainsi qu’à de nombreuses revues. Il travaille sur l’histoire de l’écologisme, la démocratie directe, les révoltes paysannes, les oeuvres de Ivan Illich et celles de Wendell Berry.

Et si la cause de la catastrophe écologique et sociale qui ébranle notre société et menace notre espèce n’était pas seulement économique ou culturelle, mais surtout politique ? Si le capitalisme destructeur, le consumérisme absurde, la transformation de notre vie en un grand laboratoire et notre incapacité grandissante d’arrêter la fuite en avant vers l’abîme avaient pour centre de gravité cette machine morbide qu’est l’Etat moderne et son régime de légitimation, hypocrite et déresponsabilisant, la « démocratie » représentative ? Alors, pour vivre, survivre et préserver notre dignité, il nous faudrait renouer avec ce qui fut l’objectif de millénaires de luttes populaires et paysannes, et qu’avaient redécouvert les Gilets jaunes : la démocratie directe.
Cet ouvrage offre une analyse documentée et une critique sans concession de l’Etat et du régime représentatif ; une défense, mais aussi une description et une discussion détaillée des outils de la démocratie directe ; il plaide pour que l’instauration de celle-ci devienne la priorité des mouvements écologistes et de tous les citoyens raisonnables.

Ce livre est né d’une dette personnelle à l’égard des élèves auxquels j’ai enseigné la philosophie pendant plus de vingt ans. En Belgique, cette discipline est offerte dans le secondaire, à tous les adolescents, et pas seulement à ceux qui se destinent aux études universitaires : ainsi des maçons, des peintres, des coiffeuses, des esthéticiennes, des cuistots, des boulangers, des chocolatiers, des plombiers, des armuriers, des mécaniciens, des auxiliaires de soin, des décorateurs, des graphistes, des plasticiens, des dessinateurs et même des infirmiers et des infirmières purent pendant vingt ans (et continuent de le faire aujourd’hui encore) confronter leur vécu, leurs expériences concrètes et complexes, leur lucidité sarcastique, leur intelligence pratique et spéculative aux réflexions d’Aristote, d’Epicure, de Kant, de Mill, de Smith, de Montesquieu, de Mandeville, de Marx, de Constant, d’Illich, d’Anders, de Arendt et de tant d’autres que je leur soumettais. Quelle découverte ! Non pas tant de leur part que de celle du professeur !…

Essais littérairesJean-Pierre Millecam